Accueil > « Le carnet du matheux curieux » (archive), Varia > De retour. Agrégateur surchargé …

De retour. Agrégateur surchargé …

14/04/2005

Mon agrégateur déborde littéralement. Parmi tout ce que j’ai lu dans celui-ci depuis mon retour (et il me reste encore 75 billets non lus dans ma section éducation), je voudrais :

Côté éducation

– féliciter Mario Asselin qui se joint à l’équipe d’Opossum. J’ai déjà hâte de connaître ce que cette équipe d’innovateurs nous prépare pour 2005-2006;

– saluer l’initiative de Jasons réforme;

– vous encourager à lire l’exercice de logique sur le sophisme de la double faute proposé par Gilles;

– remercier François de partager sa démarche sur l’élaboration d’un code de déontologie pour l’utilisation d’un carnet web au niveau secondaire;

– faire un suivi. Colibris pour Mac possède maintenant sa propre section.

Côté techno

– dire que la version 1.8 de Spip est maintenant disponible;

– espérer que ceci se règle (sinon, ce serait bien dommage pour un aussi bon produit);

– mentionner que la télé sur cellulaire est à nos portes (quoique je ne regarde presque pas la télévision, cette nouvelle possibilité technologique risque de connaître beaucoup d’ampleur au cours des prochaines années. J’espère que la mode des gens qui discutent sur leur cellulaire tout en conduisant n’en deviendra pas une où ils décideront de regarder la télé tout en conduisant… 😉 Davantage d’informations sur le carnet techno de Radio-canada (dans la catégorie cellulaire, recherchez «Rogers annonce la télé sur cellulaire»). Au fait, est-ce moi ou il est impossible de faire un lien direct vers les billets publiés sur ce carnet ???;

– jouer au pseudo «futurologue». Après la course à la capacité de stockage pour les courriels, une future course à l’hébergement de vidéos s’annonce-t-elle? Le Google Video Upload Program (1 et 2) voit le jour;

– mieux connaître ce qui se passe en ce moment en Europe concernant les brevets logiciels. De telles mesures sont-elles prévues au Canada?

Côté actualité/société

– que l’on se questionne sur ce grave problème de société;

– que l’on évite de jouer sans précaution avec ça (un peu de jugement svp);

– avoir une boule de cristal pour voir comment l’industrie du disque va se métamorphoser (car elle le devra si elle ne veut pas disparaître) : un autre punch (1 et 2) pour l’industrie de la musique. Et vlan dans les dents…

Les commentaires sont fermés.